Louis Mouchet, des images et des mots.

Louis Mouchet, des images et des mots.

Songe ECUREUILS EN DANGER

Je prends la route.


A l’orée de la ville, il y a un arbre peuplé de très beaux écureuils roux. Des gamins leur cherchent noise.

Je les tance: s’ils continuent, les écureuils vont périr.


Un vieil homme arrive et me montre l’écorce blessée de l’arbre, ce qui menace les écureuils d’étouffement.


Je continue ma route avec une jeune fille. Nous pénétrons dans une forêt, puis nous nous quittons.

 

J’emprunte un chemin recouvert de neige.

Soudain, j’entends un cri de femme. Je vais voir et découvre une forme noirâtre qui ressemble à un cadavre.


Je retourne en arrière et retrouve le vieil homme près d’une cabane à la croisée des chemins. Il me relate que la fille lui a déclaré que je me laissais trop aller au sentiment de Dieu.

 


 

 

Après avoir assisté à des menaces grandissantes contre la nature (écureuils qui risquent de périr, écorce blessée, cadavre dans la forêt... ), je retrouve un vieil homme à un carrefour.

Ce lieu est particulièrement symbolique. Dans les contes, c'est là qu'on rencontre un être qui nous donne une clé cruciale dans notre quête. Il s'agit le plus souvent un personnage âgé, homme ou femme. Or ici, par l'intermédiaire de sa fille, le vieillard déclare curieusement que "je me laisse trop aller au sentiment de Dieu".

Peut-être que ce rêve est un appel à résoudre nous-mêmes nos problèmes, notamment les menaces sur la nature et la planète. Plutôt que de compter sur un être supérieur ou une transcendance, il vaut mieux prendre directement les choses en main.
"Aide-toi et le ciel t'aidera!".

 

 




05/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres