Louis Mouchet, des images et des mots.

Louis Mouchet, des images et des mots.

Songe TREIZE CRIMES

 

Treize crimes à caractère religieux ont été commis à Sarajevo. 

 

Le coupable principal a été identifié. Autour de sa maison, on place un piège : une très grosse mine anti-personnel noire, avec des fils tendus dans toutes les directions. Avec le soir tombant, il ne pourra pas en réchapper.


Je crains que le piège en referme un autre et qu’il se retourne contre celui qui a identifié le coupable.


Mais heureusement mon appréhension n'étais pas justifiée. Nous nous retrouvons en effet à fêter la victoire dans un restaurant sur une falaise. 


Je sors et regarde en bas l’étendue d’eau d’un bleu profond. Pas de doute : c’est bien la mer et non un lac. Cela contredit tout ce que j’ai pu voir sur les cartes.

 


Treize est le chiffre de l'Arcane sans Nom. 

Souvent quand on époque le Tarot, la première réaction (anxieuse) des profanes est:

- Et si je tire la Mort?

Il est vrai que cette lame porte tous les attributs de la Terrible Faucheuse:

 XIII

 

Mais un examen plus attentif nous fait constater que la colonne vertébrale du squelette ressemble étrangement à un épi de blé et que derrière lui se profile un personnage à l'allure bien moins repoussante.

La faux rouge semble porter son action sur une sorte de marécage sombre où gisent ossements et membres sectionnés. Si l'une des têtes coupées souffre à être ainsi enfoncée dans cette fange, l'autre a l'air de trouver cela plutôt amusant. 

 

On pourrait croire qu'on a choisi de ne pas nommer cette carte par effroi de ce destin implacable qui nous attend tous. 

Mais la vraie raison est selon toute vraisemblance beaucoup plus profonde. Dans de nombreuses voies initiatiques, la perte de l'identité profane est une étape essentielle dans la révélation de soi. Cette personnalité profonde pourrait être la silhouette qui se profile derrière le personnage principal qui accomplit lui un travail nécessaire, se débarrasser de tout ce qui nous encombre sur le chemin de la Vérité.

Cette lame appelle donc plutôt à une transformation radicale, peut-être douloureuse, mais pas forcément tragique, pour atteindre son être essentiel. 

 

Le message de cette arcane peut très bien s'appliquer à notre vie quotidienne: quand on se déleste de tout ce qui nous embarrasse, seul le meilleur reste. C'est ce que pourrait penser le personnage couronné: il a la tête tranchée, et pourtant il rit!

 

 

 





22/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres