Louis Mouchet, des images et des mots.

Louis Mouchet, des images et des mots.

Songe TIM COOK ET JODOROWKY

Dans une sorte de grande église désaffectée, je me prépare pour une interview avec Tim Cook, l'actuel patron d'Apple. 

Le premier position que je choisis pour placer la caméra semble bien éloignée. Je décide de finalement en changer. J'en cherche d'autres, sans mon trépied que je demande finalement à ma femme d'aller chercher. J'opte finalement pour une position à l'extérieur, avec une splendide chute d'eau en toile de fond. Il y a des touristes évidemment bruyants, mais je pense qu'ils vont disparaître. Je prépare mentalement mes questions toute en m'installant. Je vais éviter d'aborder tout de suite le sujet principal, Alexandro Jodorowsky, mais plutôt commencer par parler de son bronzage, effectivement assez apparent. D'autres personnes, viennent et il devient évident qu'on ne va pas pouvoir faire l'interview là. Ne trouvant pas mon casque, il faut que je me débrouille avec les écouteurs de mon iPhone, évidemment emmêlés. 

Je pense à un axe avec deux roues en bois en toile de fond. Finalement, je trouve un angle satisfaisant avec l'orgue de l'église en arrière plan. 

 


On retrouve dans ce rêve, plusieurs cartes du Tarot. Tout d'abord le trépied manquant fait penser au BATELEUR. En plus, on a des symboles bien présents avec la chute d'eau qui évoque l'ETOILE, les roues en bois l'arcane XVII. En plus du double cercle, cette roue de fortune est constituée de rayons qui peuvent faire penser à des tuyaux d'orgue. 



Si je regarde ces deux cartes côte à côte en faisant abstraction du rêve, l'interprétation est assez aisée. Cela indique que face à un risque de perte (l'eau qui coule vers la gauche), il faut prendre ses problèmes en main pour faire tourner la roue et sortir d'une situation qui présente un risque d'enlisement. 

Maintenant que signifient-elles par rapport au rêve?

Tim Cook est un excellent organisateur et gestionnaire et Apple reste au firmament. Mais il se contente d'améliorer les produits existants et n'a pas (encore) apporté  de nouveautés en rupture*, comme l'avait si bien fait son devancier Steve Jobs.   Le sujet du film est d'ailleurs Alexandro Jodorowsky qui a certainement le grain de folie qui manque à Tim Cook et qu'avait son prédécesseur. Le rêve est donc un appel à constamment innover, se remettre en question, se réinventer... et pour cela garder une part de déraison. Comme le disait justement Steve Jobs "stay foolish, stay hungry".  (Reste insensé, reste affamé). 


* à l'exception du MAC PRO à la conception cylindrique effectivement révolutionnaire. 



07/08/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres