Louis C Mouchet: des images et des mots.

Louis C Mouchet: des images et des mots.

Songe RETOUR A LA MERE INDIENNE

Au rez-de-chaussée de l’immeuble où j’habitais avec mes parents, je discute avec le dessinateur de presse Chappatte. On parle de la difficulté d'élaborer une œuvre plus élaborée, plus personnelle, quand on est en mission humanitaire.

Je prends en exemple le scénario que je suis en train d'écrire contre le racisme. Il relate l’histoire d'une chilienne émigrée aux Etats-Unis et qui renie ses origines. Après avoir rencontrée une militante amérindienne, elle décide de retourner dans son pays natal.

Le dessinateur ne semble guère intéressé et me répond qu'il thésaurise tout ce qu'il gagne. Je m'en veux de lui avoir parlé de ce projet alors qu’il n’est pas encore déposé.

Pendant ce temps là, beaucoup de gens filment avec un petit module blanc connecté à leur smartphone.

 


Personnellement, je ne vois pas une contradiction entre oeuvre personnelle et travail pour des organisations humanitaires. Par exemple, mon scénario RÊVE D’ENFANTS a été directement nourris de ce genre d’expérience.

 

Chapatte a publié des reportages BD animés relatant ses aventures avec le Comité international de la Croix-Rouge, ici sur les restes explosifs de guerre et les dommages qu’ils continuent de faire subir aux communautés au Sud du Liban.

 

 


 

“Le scénario que je suis en train d’écrire” dans ce rêve est certainement une piste à suivre pour une histoire à développer.

Il est vrai que la lutte contre le racisme est un thème important pour moi. Je l’ai abordé à ma manière, personnelle et positive, dans des films comme AU COEUR DU BLUES et LE CHANT DES RROMS.

 

La chilienne émigrée aux Etats.Unis me fait penser à la romancière Isabel Allende.

 

Les militantes amérindiennes évoquent immédiatement Debra Haaland et Sharice Davids:

 

Ces deux représentantes de ce peuple opprimés ont été élues au parlement des Etats-Unis lors des dernières élections: une grande première dans l’histoire de ce pays.

Ces deux représentantes de ce peuple opprimés ont été élues au parlement des Etats-Unis lors des dernières élections: une grande première dans l’histoire de ce pays.

 

Ce songe me fait surtout à la sublime Lila Downs. Née de père américano-écossais et de mère mixtèque, elle a, dans un premier temps, renié ses origines amérindiennes, allant jusqu’à se teindre les cheveux en blond.

Puis l’appel du sang a été le plus fort. Son retour aux sources maternelles a été le fondement de son art et de son succès. Ici le magnifique ZAPATA SE QUEDA:

 

 

Et pour la fine bouche: MEZCALITO… boisson dont je suis également très friand!

 

 

 

 

 

 

 

 



06/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres