Louis Mouchet, des images et des mots.

Louis Mouchet, des images et des mots.

Poème LE FOU

 

Le grand sorcier se tait enfin, au-delà du vent doré.

 

 

Aux abords de la Roche centrale, l'image du clown s'estompe doucement.

 

Le bouffon réapparaît brusquement, juste au moment où on allait  baisser le rideau de scène:

 

Attendez, je n'ai pas fini!

 

Il sort un vieux cahier de sa poche et lit à plein poumons:

 

Je ne suis que le reflet vague que vous voyez parfois dans vos miroirs surannés.

 

Je ne suis pas un dieu, je veux simplement m'extraire de l'habitude. 

 

Je veux vivre parmi les hommes: si seulement vos écoutiez ma différence. 

 

Certes, je suis troublé par l'instant présent, mais j'oublie tout la minute suivante.  

 

Je suis un prince, je suis une ombre.

 

Je suis la Peur et la Haine réunie. 

 

J'aimerais m'envoler vers l'infini, mais je suis à peine un acteur; rien qu'un idiot, un clone qui cherche encore la Pierre sacrée. 

 

On m'appelle le Fou.

 

Il se volatilise alors sans rien dire. Le livre tombe en poussière.

 

Sur le sol ne reste plus qu'une carte sans nombre.

 

 

 


 

Bien sûr la carte sans nombre ne peut être que cet arcane du Tarot:

 

 

L'arcane sans chiffreLa lame sans nombre renvoie à l'arcane sans nom, qui est, si on le regarde attentivement, en quelque sorte son reflet: même silhouette orientée vers notre droite, même façon de tenir le bâton (une des "couleurs" du Tarot)...

L'arcane sans chiffre et l'arcane sans nomLe jeu complet:

 



15/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres